Selon un article publié dans la Tribune, le FAI Numericable se serait plaint auprès de l’Hadopi par courrier pour montrer son mécontentement face à la position de l’opérateur Free de ne pas envoyer les mails d’avertissements à ces abonnées !

Numericable la joue donc grand défenseur de l’Hadopi face à Free et demande vivement que Hadopi réagisse face à ce comportement qu’il juge intolérable !

Tous les autres fournisseurs d’accès à Internet ne sont pas aussi outrés par ce comportement et certain politique défende même le FAI rebelle comme le député Nicolas Dupont-Aignan qui invite tous les internautes qui sont contre le principe de la solution Hadopi à , je cite : « rejoindre Free ! ».

A l’opposé, Marie-Françoise Marais, la présidente de l’Hadopi, annonce que le refus d’envoyer les mails d’avertissements ne protégera pas les abonnées car si l’adresse IP est de nouveau repéré, la lettre recommander sera tout de même envoyer aux divers abonnés qui seront dans les listes d’IP pour la seconde fois en moins de 6 mois.

Free continuera surement son pied de nez à Hadopi en protégeant ces abonnées du méchant Hadopi mais ceci sera t-il suffisant ? Peut-être, peut-être pas…

Affaire à suivre !

Vu dans LeMonde.fr