La redevance audiovisuel pour les ordinateurs refait surface, dans un article du monde du 30 juin dernier, sur les services de télévision de rattrapages qui, selon les sénateurs Claude Belot et Catherine Morin-Desailly, sont « potentiellement » disponible sur les plateforme TV, ordinateur et mobile.

Cette mesure n’est pas nouvelle puisqu’elle date de 2006, mais elle refait surface grâce à la forte progression des services de télévision de rattrapage qui commence à bien marcher dans l’hexagone.

Les sénateurs Claude Belot et Catherine Morin-Desailly prennent cette argument pour nous dire que cette pratique, celle de ne pas payer de taxe audiovisuel, est « contraire à la loi » et que « le message envoyé aux propriétaires d’un terminal leur permettant de recevoir la télévision qui ne paient pas la contribution à l’audiovisuel public est néfaste ».

Encore un taxe en vue donc qui viendrait peut être se rajouter au 121€ de la  redevance française actuelle pour couvrir les diffusions des chaines de télévision vie les services de télévision de rattrapage.

Petite comparaison, les Anglais paye 174€ par an et les Allemand 215.76€. Alors on s’en sort ou pas ?